Le Plateau de Taravao à Tahiti Iti

Monter sur le plateau de Taravao est un dépaysement. Le paysage tahitien devient pastoral avec les prairies ou paissent les troupeaux de vaches charolaises et limousines, les laiteraies et les fermes d’élevage. La route forestière grimpe sur 10 km, à 620 m d’altitude, dans une végétation tropicale, mais aussi des noyers.

La vue est belle sur l’isthme de Taravao, sur Tahiti Nui et ses montagnes. Puis la ballade traverse le parc de Vaiufaufau et s’enfonce vers le mont Atara.

Le Départ : à Taravao, prendre la route de Tautira. A 600 m, après le magasin “Tiva”, bifurquer à droite sur la route du plateau de Taravao. A 400m, cette route tourne à gauche pour monter sur le Plateau.

Le sol du plateau est assez pauvre mail le pharmacien botaniste Cuzent, au mileux du siècle dernier, signale l’intérêt de ce vaste domaine “à pentes douces, sur lequel de nombreux bestiaux vivent en liberté”. Des reboisements ont été entrepris, forêts d’eucalyptus, quinquinas, acajous, avocatiers, pamplemoussiers, caféiers… des laiteraies se sont installés, des races bovines laitières importées. Et le cheptel est devenu important. On rencontre d’abord de petites vaches rousses, les redpool, puis des blanches et noires, les holstein ou frisons pis noirs.

Plus haut, ce sont des races à viiande, les charolaises blanches, les limousines “rouges”, et des croisées de ces 2 races, du Service de l’économie rurale qui a créé une station d’Elevage au PK 6,5.

Plus loin, scène bucolique derrière les barrières blanches et embranchement de routes. Continuer tout droit.

(La route de gaucge descend vers Pueu, belle route bordée d’allées de aito, d’acajous, de sécropias, de falcattas, et de nombreuses cultures, qui rejoint le route de ceinture, au PK 3,1 avant la rivière Pahua).

A 2 km, point de vue sous abri.

400 m plus haut, sur la route de terre en mauvais état, le lac Vaifaufau (618 m). Comme son nom l’indique, “eau stagnante”, ce lac est un étang, un grand réservoire d’eau, sur plastique, dont l’accès est interdit. Garer la voiture.

- Marcher à gauche du lac vers un promontoire d’ou la vue est intéressante sur l’isthme de Taravao, le lagon, les montagnes de Tahiti Nui : Le Punui en face, le Tetufera à gauche, le Tevaitoi à droite. Nombreux Allamanda ou “monettes”, liane à fleurs jaune, quiquinas aux troncs blancs et feuilles rouges sur leur face inférieure, palmiers frisés, pistachiers.

- 100 m avant le lac, à droite de la route, part le chemin de terre du Parc Vaifaufau, qu’une barrière, plus loin, ferme la circulation.  Ce chemin autrefois entretenu, monte vers un petit plateau au pied du Atara, dansle beau cirque des montagnes ouest de la presqu’île, découpé en dents et clochetons, surplombant l’océan, le plateau de Taravao, et l’étang Vaiufaufau au nord, la vallée Haoma, à l’ouest, avec ses crêtes en lame de couteau.

Le chemin s’achève sur une falaise tapissée de fougères et maiutafai (lycopodes).

Là, un sentier part à flanc, contourne le rocher à droite, suit la conduite de l’eau captée en amont dans plusieurs petits bassins. Des passages à flancs dénudés, faciles - et d’autant plus que l’on peut s’assurer à des cordes fixes, mais après en avoir vérifier la solidité - font passer cette ballade à une certaines difficulté, pour les personnes sujettes au vertige.

Le sentier qui suit la conduite forcée, chemine tantôt à flanc, tantôt sur les crêtes avant d’arriver à un bassin abandonnée, de gros rochers moussus et une cascade.

Le sentier est envahi par les framboisiers et les miconia. Si la voie n’a pas été ouverte depuis longtemps, le temps de marche peut être considérablement allongé par l’obligation de tailler.

Après le bassin, la piste se faufile sous les miconia de plus en plus envahissants, jusqu’à la rivière au lit jonché de gros blocs de basalte noirs ou verts de mousse, à la rive droite creusée d’une grotte tapissée de fougères. Ce coin est charmant.

On peut continuer à remonter la rivière en escaladant une petite chute aux bonnes prises, pour arriver dans une bananeraie superbe au pied d’une haute cascade qui arrête la progression.

  • Marche : 1 heure de marche après 10 km de voiture
  • Altitude : 618 m au lac Vaifaufau

2 Responses to “Le Plateau de Taravao à Tahiti Iti”

  1. mouse click the following web site Says:

    mouse click the following web site…

    Le Plateau de Taravao à Tahiti Iti…

  2. buy viagra online Says:

    buy viagra online…

    Le Plateau de Taravao à Tahiti Iti…